Situé à la frontière entre la Haute-Marne et les Vosges, l'étrange presbytère est un lieu hors du commun dont la localisation précise est volontairement tenue secrète (jusqu'à votre réservation). Une maison où le temps semble s'être arrêté  et qui reste encore imprégné de nos jours par l'histoire des prêtres qui s'y sont succédés  durant près de 200 ans.

Aujourd'hui, cette demeure est la propriété du réalisateur et écrivain David Galley.  Un homme passionné depuis de nombreuses années par les phénomènes dits "inexpliqués".

Fasciné par l'endroit (Construit en partie sur un ancien cimetière), il a entrepris sa rénovation en 2019 dans le plus pure respect de son histoire pour en  faire un lieu d'accueil, de partages et d'échanges.

 

Il y organise  régulièrement des conférences ou des week-ends sur les thèmes de l'Histoire, des croyances ou des divers mystères historiques.

Important : Le presbytère possède 7 chambres mais seulement 5 sont louées simultanément. L’accueil maximum est de 12 personnes. 

Les enfants de moins de 15 ans ne sont pas acceptés.

 

 

Un lieu chargé d'histoires.



La date exacte de la construction du presbytère reste inconnue. On peut cependant découvrir une inscription faisant mention de l'année 1561 au dessus d'une fenêtre de la grange, mais le bâtiment principal semble plutôt daté du milieu du 19ème siècle.

Durant plusieurs siècles, le cimetière du village était situé juste devant le presbytère. Il fut fermé et déménagé à la fin des années 1940 à l'entrée du village, mais on retrouve encore aujourd'hui sur le terrain autour du  presbytère de nombreux ossements humains et des pierres tombales. Une partie de ces pierres et éléments funéraires ont été utilisé pour la construction des murets entourant le presbytère. Des inscriptions y sont d'ailleurs encore visibles.

De nombreux éléments religieux, pour certains très anciens, sont visibles dans le domaine du presbytère. On trouve aussi une stèle funéraire très originale figurant deux femmes dans un cimetière. L'une d'elles est représentée sortant en partie d'une crypte ou d'un caveau. Juste derrière elles, la mort est symbolisée par un ange barbu portant une grande faux.

2020

+ D'infos par mail à :

presbytere@viaprod.com